Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

JUMELAGE JOIGNY- HANOVER

Blog du cercle d'amitié et d'échanges franco-américain de Joigny-Hanover

Publié le par joigny-hanover
Publié dans : #Activités du cercle

Etampes.jpgELLE EST beaucoup moins célèbre que sa cousine italienne, la tour de Pise. Mais la tour de l'église Saint-Martin d'Etampes est suffisamment penchée sur sa gauche pour intriguer les passants et les touristes. Construit dès le XII e siècle sur un sol marécageux et argileux, l'édifice a le charme désuet d'un bâtiment qui vit au gré des mouvements de terrain. La tour est plus récente et date de 1530. Elle est en fait contemporaine de l'hôtel Anne de Pisseleu. Un bâtiment qui vit au gré des mouvements de terrain « Le sol est très meuble du fait de sa situation particulière entre la Chalouette et la Louette (NDLR : des rus locaux) , souligne Michel Billard, historien local, lauréat de l'Institut. Cette instabilité se vérifie surtout à la base de la tour, car si le sommet était penché, les cloches ne sonneraient plus. » A l'intérieur de l'église, les colonnes ont elles aussi subi les affres du sol humide et capricieux. Et pourtant, entre le choeur roman entouré d'un déambulatoire unique dans la région et la nef gothique et l'alternance de gros et de petits piliers, les innovations architecturales sont nombreuses. D'après la légende, les premiers bâtiments auraient vu le jour sous Clovis qui vouait un culte particulier à saint Martin, d'où son nom. Des capteurs placés au pied des murs analysent les mouvements de la nappe phréatique Pour Michel Billard, les problèmes de l'église Saint-Martin, étape pour les pèlerins en direction de Saint-Jacques-de-Compostelle, symbolisent le mauvais état général des édifices religieux de la ville. Si la cambrure s'accentue, il est possible que l'édifice courre de graves dangers. Le déambulatoire est déjà interdit au public par peur des risques de chutes de pierres. La municipalité s'est bien penchée sur le cas de son église atypique. Des capteurs placés au pied des murs analysent les mouvements de la nappe phréatique à l'origine de ceux de l'édifice. Les informations ainsi recueillies serviront à déterminer des moyens éventuels pour redresser la tour comme sa cousine de Pise qui peut à nouveau recevoir du public. ETAMPES, LE 2 AOÛT. La cambrure de la tour de l'église Saint-Martin est due au sol marécageux et humide sur lequel repose l'édifice.

Voir les commentaires

Publié le par joigny-hanover
Publié dans : #Activités du cercle

Le groupe franco-américain3

 

Prêt à recevoir tous vos correspondants et à leur faire une belle fête pour les accueillir

Mercredi 4 Juillet prochain ?

Merci pour toutes les photos qui me sont parvenues...

Lorette LEMOINE.

Voir les commentaires

Articles récents

Hébergé par Overblog